Forum de Tuxsys: (HORS SERVICE) Forum de Tuxsys

Aller au contenu

| Astuces | Insolite | Internet | Logiciels libres | Matériel | News du jour | Non classé | Sécurité | Systèmes d'exploitation | Linux | Mac OSX | Windows |


i(Phone)OS 4: les utilisateurs, les hackers

Passant hier le cap de la version 4, le logiciel embarqué de l’iPhone fait évidemment bien parler de lui, dans tous les sens. Nous avons retenu quelques points sur lesquels il est bon de revenir.

On ne fera pas étalage des nouvelles « fonctionnalités » techniques qui agrémentent cette mise à jour majeure et dont vous pourrez retrouver la liste sur tous les bons sites d’information technologique.

iAd et la vie des utilisateurs

On relèvera le fait qu’Apple ait choisit de changer le nom officiel du logiciel embarqué, passant d’iPhoneOS à iOS. Toutefois, la base reste la même, celle d’un MacOS X épuré et optimisé pour les terminaux mobiles. Avec cela, la firme de Cupertino fait une entrée peu évoquée dans ce qui est à la mode chez les fournisseurs technologiques dits mainstream: la publicité ciblée. Ainsi, dès le moment où l’utilisateur active son téléphone et accepte les conditions d’utilisation de cet iOS4, Apple peut récolter en tout temps des informations à son sujet, notamment sur sa localisation, pour pouvoir les mettre à disposition des annonceurs intéressés. Apple a néanmoins affirmé et ré-affirmé que ces informations sont anonymes et gérés par la pomme croquée à l’instar du système qu’utilise Google. Il serait bienheureux à l’entreprise de se donner « bonne image » sur ce point, et éviter les désagréments que connaît Facebook en ayant une politique plus libérale à ce sujet.

Toutefois, et il est bien normal, il y aura des utilisateurs qui ne seront pas d’accord de partager de genre de données à leur insu. Là aussi, pour ne s’attirer les foudres de personne, la marque a fait le nécessaire et mis sur pied une procédure à effectuer. Il suffit tout simplement de se rendre à cette adresse depuis son terminal mobile:

http://oo.apple.com/

On sait aujourd’hui que la publicité ciblée est un marché juteux sur lequel Google règne en maître et où Facebook va chercher une très grande partie de ses revenus. Apple tente aussi de croquer une partie de ce gâteau qui a l’air bien séduisant, mais ne veux surtout pas vexer qui que ce soit ou s’attirer des procès sur ce domaine, pouvant lui ternir son image globale et du coup plomber ses ventes.

Les hackers en force

Le jeu du chat et de la souris continue. Si avec la mise à jour 3.1.3, l’entreprise américaine avait rattrappé son retard sur les hackers, il se pourrait que les choses changent vite de bord. En effet, il n’est, à l’heure actuelle, toujours pas possible de Jailbreaker et de desimlocker convenablement un iPhone 3Gs ayant fait la mise à jour officielle 3.1.3 (avec le nouveau bootrom donc). Toutefois, la solution ne va pas tarder et pour cause. Le 3G est lui parfaitement Jailbreakable avec l’iOS4, tout comme le desimlockage de toutes les versions de baseband (groupe de fichiers faisant la liaison entre la carte SIM et l’opérateur réseau).

Pourquoi une telle rapidité? Parce que la communauté de bidouilleurs a travaillé dans l’ombre entre deux. Se basant sur les versions béta (fournies au développeurs), ils ont pu déjouer tous les stratagèmes mis en place par Apple à l’avance. Ils auraient pu les publier plutôt, avantageant ainsi les personnes ayant fait une mise à jour officielle 3.1.3. Toutefois cette dernière était mineure. La plus important est clairement la version 4. Pour ne pas devoir recommencer le travail à zéro en très peu de temps, ils ont donc préféré temporiser, ne pas dévoiler à Apple les failles qu’ils ont utilisé, empêchant ainsi une correction de celles-ci avant la publication officielle.

C’est ainsi, que les différents acteurs de la scène « underground » ont publié leurs travaux, fonctionnels, que quelques heures après la distribution officielle de l’iOS4.

A noter aussi qu’en passant par ces moyens détournés, vous pouvez aussi activer le multitache et les fonds d’écrans personnalisés pour le 3G, chose que la firme de Cupertino a rechigné à faire.

Notez enfin, que si Tuxsys.ch se permet de parler de ces travailleurs de l’ombre, c’est bien parce qu’Apple utilise une politique bien trop fermée et clairement opposée à la mentalité du libre. Ceci ne dédommage pas les risques légaux de telles actions et bien évidemment tout aide demandée à ce sujet au travers de notre site ou par e-mail, ne sera tout simplement suivie d’aucune réponse.

Be Sociable, Share!

Posté le : 23 Juin 2010 par Shymata
Tags: , , , , , , ,
Posté dans Mac OSX, Matériel, News du jour, Systèmes d'exploitation |


Get Adobe Flash player