Forum de Tuxsys: (HORS SERVICE) Forum de Tuxsys

Aller au contenu

| Astuces | Insolite | Internet | Logiciels libres | Matériel | News du jour | Non classé | Sécurité | Systèmes d'exploitation | Linux | Mac OSX | Windows |


Ma carte Wifi (e5400 – Prism 3890) sur Debian

En installant Debian, je suis tout de suite rentré dans le vif du sujet.

En effet, voulant utiliser pleinement mon laptop, il me manquait la fonction wifi.

En natif, le noyau que j’avais à disposition (2.16.18), disposait de la prise en charge du pcimcia, du wifi et même de prism54, ainsi que que du protocole WEP.
(Pour utiliser le WPA, il faut ajouter un module.)

Ce dernier m’intéresse particulièrement, étant doté d’une carte wifi à base de chipset prism 3890.

Au démarrage, les lignes s’affichant, je me rendais compte que prism voulait se lancer, mais qu’un certain « isl3890 » était manquant.

:arrow: Pas de panique. Rendez-vous sur le site

http://www.prism54.org

, sur lequel j’ai rapatrié le fichier « .arm » me concernant.

A partir de là, les choses étaient simples. Renommer le fichier en question en « isl3890 » (sans aucune extension, rien!) et le placer dans le répertoire « /usr/lib/hotplug/firmware/ », en mode root.

Reboot et profitez du payasage! 8)


Posté le : 14 Oct 2008 par Shymata
Tags: , ,
Posté dans Linux |

Installer Linux depuis Windows

Tout a commencé en naviguant sur ce site:

http://goodbye-microsoft.com/

Bien le tout se passe en 3 étapes:

Image

1. Sous windows donc, on surfe avec notre navigateur favori et on arrive sur le site. En cliquant sur l’image ou le lien mentionné, on télécharge l’exécutable d’à peine quelques 500ko.

Image

2. En lançant l’exécutable, on nous demande de choisir entre le mode d’installation graphique ou textuel.

Image

Une première phase de téléchargement, commence sous windows. Elle dure entre 10 à 15 minutes avec ma connexion ADSL 2000.
Suite à ça on nous demande de redémarrer l’ordinateur.

Image

3. La dernière phase s’ammorce.
On rentre depuis le multiboot windows (oui oui!) dans la vraie installation.
En effet, jusqu’à maintenant on a uniquement téléchargé l’installation pour qu’elle puisse se lancer depuis le disque dur et l’interface de windows.

La suite, je crois que vous la connaissez plus ou moins, si vous consultez ce forum.

Image

Autant dire qu’il faut absolument disposer d’une connexion internet « praticable » pour pouvoir installer cette distribution via cette méthode. [Connexion câble (RJ45/Ethernet) conseillée, ma carte wifi était reconnue, mais pas utilisable par l’installateur.]

Les différentes questions d’usage sont demandées: pays, langue, etc.
Vient ensuite la traditionnelle phase de partionnement/formatage. Il faut donc avoir de l’espace à allouer à Debian. Soit une partition windows existante, soit de l’espace non alloué, soit une partion linux, l’installateur pourra s’en occuper automatiquement. Ou si vous le desirez, vous pourrez le faire manuellement.
Vous aurez compris que l’installtion est donc traditionnelle en SWAP/EXT3 et non pas en fichier image comme le propose dernièrement un installateur un peu exotique d’Ubuntu. lien

Au final, j’ai passé 35 minutes à télécharger et encore une vingtaine pour l’installation. Viennent quelques derniers réglages de dernière minute.

Redémmarrage et une belle invite Grub pointe le bout de son nez.

On y est!

Rien de bien méchant, ça peut inciter certains à se laisser tenter par le monde de Linux (comme moi:cool:), mais sûrement à ne pas mettre entre les mains du premier venu. Que l’installation se fasse depuis l’interface de Windows, c’est une chose, mais la phase de partionnement/formatage, reste toujours délicate pour le non-initié.

PS: Jusqu’alors, seule cette installation a su paramétrer Grub comme il le faut pour avoir un multiboot Windows/Linux sur mon laptop. Dans exactement les mêmes conditions, Ubuntu Edgy Eft et Mint 2.1 m’ont, tous 2, installé un Grub qui ne passait pas le prompt.


Posté le : 14 Oct 2008 par Shymata
Tags: , ,
Posté dans Linux, Windows |

Récupérer des données effacées

Suite à une demande d’un ami ayant rencontré ce type de problème, je vous donne ici quelques voies de recherche.

La situation:
– vous avez effacé des fichiers dans windows
– croyant bien faire vous avez même vidé la corbeille!
– MAIS vous vous rendez compte de votre erreur qu’après coup…

Que faire?
– il existe des programmes pour récupérer les données
– toutefois, c’est soumis à conditions

Explications:
– 1 donée est stockée sur un disque dur en 2 temps:
1. le fichier lui-même sur le disque dur
2. l’emplacement et donc l’existence de ce fichier sont annotés dans un « gros fichier ». Il s’agit en fait d’une « indexation » du fichier.

– lorsque un fichier est créé, vous aurez compris qu’il est aussi créé dans ce dit index. Windows travaille avec ce dernier. Pour lui, un fichier est existant dès le moment où il est indexé. Ainsi il n’existe plus dès le moment où il n’y figure plus.

– effacer un fichier et le vider de la corbeille, dans windows, revient à le supprimer de l’index. Ce qui fait que la donnée est toujours présente, physiquement parlant, sur le disque dur, l’effacer vraiment prendrai trop de temps (surtout pour les gros fichiers).

– ainsi, Windows lui-même, ayant effacé le fichier de l’index n’a plus accès à cette donnée, mais des programmes sont encore capables d’aller les rechercher physiquement.

Seul bémol:
– le(s) fichier(s) à aller rechercher risquent à tout moment d’être écrasés physiquement par Windows, puisqu’il(s) ne fait (font) plus partie de l’index.

Info supplémentaire:
– c’est aussi pour ces raisons qu’il existe des programmes permettant d’effacer « réellement » des données. Ceux-ci vont les retirer de l’index et les écraser automatiquement, de manière physique. Ainsi l’utilisateur peut s’assurer que les données très sensibles dont il ne voulait que personne ne sache leur existence à jamais soient définitivement détruites.

Solution:
– vous aurez compris dans ce cas que le mot solution est peut-être un peu fort, son efficaité étant malheureusement aléatoire pour les raisons citées plus haut.

– Je vous suggère d’utiliser le programme suivant: Drive Rescue 1.9d
– un guide pour vous expliquer comment utiliser le programme, se trouve à cette page.

Voilà. J’espère que cette petite aide aura pu aider mon ami, ansi que d’autres personnes dans le même cas de figure!

Votre serviteur. :wink:


Posté le : 14 Oct 2008 par Shymata
Tags: ,
Posté dans Windows |

Antivirus online

On peut souvent rencontrer dans les forums informatiques comme quoi les antivirus sont les plus sûrs et pour cause:

  1. n’est pas stocké sur votre ordinateur, donc aucun danger de contamination, car certains virus s’attaquent directement aux antivirus justement (paniquez pas, ils sont rares et les antivirus savent se protéger)
  2. aucune mise-à-jour à faire, elle est faite automatiquement sur le site en question…

Pour cela il est conseillé de faire des scans antivirus online une fois par mois, mais le problème est qu’ils utilisent l’ActiveX, uniquement accessible via Internet Explorer. On sait à quel point IE est vulnérable à tous les logiciels malsains se promenant sur le net et l’ActiveX est une vraie passoire de ce côté là.

C’est pourquoi un éditeur (d’autres vont suivre) se penchent sur le cas Firefox, toujours de plus en plus populaire et proposent leurs services online compatibles avec Firefox aussi.

En voici un exemple:
TrendMicro

Seule contrepartie, il faut avoir le Java installé sur sa machine, téléchargable ICI :wink:


Posté le : 14 Oct 2008 par Shymata
Tags: ,
Posté dans Windows |

Les CD enregistrables

Un média a changé beaucoup d’habitudes dans notre quotidien.
Que ce soit un ferru d’informatique ou un utilisateur « lambda », le cd enregistrable (CD-R) a apporté un gain énorme dans la pratique quotidienne.

Que ce soit pour y graver des musiques, des films ou autres documents, il accepte tout et sans broncher. Aujourd’hui les prix ont même fondu comme neige au soleil, on trouve des cloches de 50 cd’s ou plus pour des sommes dérisoires.

« Et la qualité? » me direz-vous… Une chose est sûre. Le CD n’est, de loin, pas éternel! Méfiez-vous!

Et voici quelques articles à consulter pour mieux comprendre les enjeux:

–> La qualité des CD/DVD enregistrables en question

–> PDF: Etude sur la conservation des données sur CD-R

–> Généralités sur la qualité des CD-R

Certains des liens cités ci-dessus n’ont pas été écrits récemment, mais ne doutez pas que les informations qu’ils contiennent sont toujours d’actualité.

Des CD-R spéciaux sont utilisés par des entreprises dont le stockage d’informations est essentiel, sur le long terme. Ils sont capables de tenir jusqu’à 100 ans, avec le moins d’altération possible. Toutefois, c’est soumis à conditions: une conservation à un taux d’humidité bien défini, ainsi que la plage de température. En outre leur « utilisation » et « manipulation » doivent être les plus rares, le plus courtes et les plus méticuleuses possible! Mais le prix est en conséquence aussi.

J’espère ne pas vous avoir communiqué la « paranoïa du stockage », mais je crois qu’il est bon d’informer, alors que pratiquement tout le monde travaille avec ce media de stockage.

Merci de votre attention! :wink:


Posté le : 14 Oct 2008 par Shymata
Tags: , , ,
Posté dans Matériel |

Get Adobe Flash player