Forum de Tuxsys: (HORS SERVICE) Forum de Tuxsys

Aller au contenu

| Astuces | Insolite | Internet | Logiciels libres | Matériel | News du jour | Non classé | Sécurité | Systèmes d'exploitation | Linux | Mac OSX | Windows |


Oracle: les sénateurs US s’en mêlent…

oracle_logoAlors que la Comission Européenne prend tout son temps pour valider ou pas le rachat de Sun par Oracle, certains commencent à taper fort du pied d’impatience.

En effet, cela fait plusieurs mois que l’Europe entend être vraiment sûre que cette acquisition ne pose pas de problème, surtout dans le marché des bases de données, dont Oracle détient sa propre technologie et Sun travaille avec MySQL, solution libre.

Depuis le début, et pressé de finaliser la transaction, Oracle affirme vouloir garder la technologie libre, car elle a son propre marché faisant peu de concurrence à la sienne. En outre, l’entreprise promet aussi de garder celle-là sous licence libre et ne rien toucher.

Pourtant, bien des spécialistes se questionnent sur ces « bonnes intentions ». Le premier et le plus concerné peut-être, Monty Widenius. Il s’agit tout simplement d’un des co-fondateurs de MySQL. Il fut salarié de Sun jusqu’au rachat de cette dernière par Oracle. Il donna « rapidement » sa démission et fonda MariaDB. Cette nouvelle appellation est une version de MySQL, revue, corrigée, améliorée, modernisée et entièrement compatible avec sa lointaine cousine. Bien entendu, MariaDB, c’est du libre, la question ne se pose même pas.

Maintenant, que nous avons situé le personnage, voici ce qu’il dit: « il ne faut pas valider le rachat de Sun par Oracle. » Ces derniers, d’après l’intéressé, n’entendent garder que les technologies qui les intéressent pour les diluer dans les leurs, avant de faire disparaître le reste dans les oublis. En gros, Oracle ne pense qu’à faire du profit sans aucun état d’âme, chose dans laquelle la firme a déjà eu l’occasion de s’illustrer.

Dernièrement, et pour tenter de faire avancer le processus, Oracle a multiplié les appels envers la Commission Européenne, afin qu’elle termine son enquête rapidement. Les raisons invoquées son simples, la marque Sun est « bloquée » pendant tout ce temps, se retrouvant entre deux eaux, et même les clients les plus patients commencent à se lasser. Les pertes journalières de l’entreprise commencent à chiffrer sérieusement. Évidemment, c’est à charge du repreneur.

L’Europe de son côté, n’entend se laisser faire pour si peu. Elle a déjà fait trembler Microsoft, enquête sur Apple, alors Oracle… Oui mais visiblement cette dernière a le bras long, et en fin de cette semaine, voilà que 59 sénateurs américains, sur un total de 100, ont rédigé une lettre de « sommation ». Oui, ils somment l’Europe de se dépêcher de régler ce dossier au plus vite. Voilà qui risque de faire réfléchir la Commission Européenne… ou pas.

mysql

Bien entendu, plusieurs acteurs sont en jeu et se renvoient la balle de la responsabilité. Pour certains, il s’agit évidemment d’Oracle, dont les plans d’acquisition formulés par son président, Larry Ellison, posent problème à l’Europe au sujet uniquement de MySQL. Monsieur Ellison n’a jamais voulu remettre ces plans en question. MySQL semble, bien que toutes les bonnes intentions aient été promises et jurées, ne pas représenter grand chose pour Oracle. En tout cas, ce n’est pas sur cette technologie que les nouveaux acquéreurs comptent faire de gros profits, au contraire. Du coup, avoir un plan de reprise « vaste » et qui soit validé par les différentes commissions, leur permettrait à court ou moyen terme de s’en débarrasser. Ou de la rendre bien plus rentable.

La suite devrait tomber assez rapidement. Si plus de la moitié du Sénat se mobilise, l’affaire commence tout de même à prendre quelques proportions. Et il serait malheureux de rentrer dans un conflit politique pour « si peu » de choses. Bien entendu, la communauté va visiblement perdre gros dans l’histoire. Mais nous avons l’habitude de subir, et de nous relever encore plus forts. Aller, sortez vous haches!! Qu’on en finisse!!

us-senate


Posté le : 27 Nov 2009 par Shymata
Tags: , , , , , , ,
Posté dans Logiciels libres, News du jour |

Comment créer un PDF?

Cet article m’a été inspiré par une petite mésaventure. Une amie m’a envoyé un document hier, au format .doc,  et il s’est avéré que je voyais des choses pour le moins surréalistes qui ne figuraient pas du tout dans son document de base. La seule solution, bien qu’elle ne soit pas libre, est de passer par le format .pdf. Vous serez ainsi assurés que les images, le textes, la mise en page soient identiques quels que soient les ordinateurs sur lesquels votre document sera consulté.

La suite bureautique gratuite et libre Openoffice dispose d’un bouton d’export PDF et est disponible sous les trois systèmes d’exploitation majeurs. Cependant, pour ceux qui tiennent à Word ou d’autre slogiciels, il existe PDF creator, lui aussi entièrement gratuit. Une fois le logiciel installé, il ajoute une nouvelle imprimante qui au lieu d’imprimer sur du papier, convertit votre fichier au format PDF. Ceci est valable pour toute application supportant l’impression. Pour ceux qui l’ignoreraient, la lecture PDF sous Windows peut s’effectuer avec Acrobat Reader (application « officielle »), Foxit reader (plus léger) ou encore PDF-Xchange.


Posté le : 26 Nov 2009 par Cretch
Tags: , , , , , ,
Posté dans Astuces |

Debian: désactiver l’IPv6

debian-logoMalheureusement, bon nombre de fournisseurs d’accès internet ne travaillent pas encore en IPv6 et cela peut poser quelques difficultés à la navigation avec une Debian toute fraîche. En effet, la distribution, et ce depuis la version 4 il me semble, active le protocole par défaut à l’installation.

Cependant, il est très facile de corriger le tir et de pouvoir retrouver une vitesse de connexion quasi parfaite au World Wide Web.

Alors, mes ami(e)s, comme d’hab, sortez votre plus beau terminal et en mode root:

– il suffit de « blacklister » le service IPv6 dans le fichier suivant:

nano /etc/modprobe.d/blacklist

– en y rajoutant la ligne suivante à la fin du fichier:

blacklist ipv6

Sauvegarder et fermer le tout en faisant Ctrl+X, puis « o » et « enter ».

Redémarrer la machine et ce sera tout!



Posté le : 23 Nov 2009 par Shymata
Tags: , , ,
Posté dans Astuces, Internet, Linux, Logiciels libres |

SourceForge.net : 10 ans déjà!

logo_SFSourceForge est devenu une institution depuis ses débuts hasardeux. Qu’est-ce qui se cache réellement derrière ce nom de domaine? Une société pleinement impliquée dans l’écosystème du logiciel libre et qui participe à sa façon à leur création et développement, en leur fournissant tout simplement une plateforme d’échange et de distribution. Ce qui veut dire que la société en question est à la tête d’une ferme de serveurs impressionnante et met une portion de celle-là disposition de qui démontre son envie d’œuvrer dans le libre.

D’après quelques chiffres, plus de 230’000 projets étaient recensés dans les différents méandres binaires de SourceForge.net en février 2009. 99% d’entre eux étaient libres et, il faut l’avouer, une bonne partie de ce catalogue impressionnant était dormante ou développée que par un seul contributeur. Plus de 2 millions de comptes d’utilisateurs en tout genre y étaient recensés aussi.

Dans la liste des logiciels les plus téléchargés, on trouve des noms comme eMule, Vuze/Azureus, 7-Zip, FileZilla, aMSN, CDeX, VirtualDub, PDFCreator et ainsi de suite.

Comme je vous les disais en préambule, SourceForge est aujourd’hui une valeur incontournable de la vie de l’internaute moyen. Et je crois que nous pouvons pleinement lui souhaiter un très Joyeux Anniversaire pour ses 10 ans et plein de succès!


Posté le : 21 Nov 2009 par Shymata
Tags: , ,
Posté dans Internet, Logiciels libres, News du jour |

Debian: remplacer swfdec par Adobe Flash

debian-logoadobe_flashLes puristes me diront tout de suite que je suis en train de fournir une astuce hérétique, je le sais. Supprimer une librairie libre par une propriétaire, ça ne se fait pas, en théorie, sur Debian, tellement sa philophie est droite. Je le sais! Mais vous en conviendrez que malheureusement notre librairie libre pour lire du flash ne tient pas vraiment la route, puisque cette dernière a beaucoup de difficultés à lire les sites proposant du flash, dont le plus utilisé est sans nul doute Youtube.

Alors que faire? Je doute fort que le passage à HTML5 soit prévu pour bientôt et, sans commune modestie, il faut bien pouvoir naviguer sur ces sites tout de même et malgré tout!

Donc voici l’astuce. Sachez d’ores et déjà que vous pouvez garder Iceweasel en lieu et place du « vrai » Firefox. Le premier n’est que la version totalement libre du deuxième.

Ensuite, il s’agit de faire appel à votre terminal en mode root:

– petite mise à jour de la base de données

apt-get update

– on supprime tout ce qui touche à swfdec

apt-get remove swfdec*

– et confirmer la suppression de tous ces fichiers!

Ensuite, nous devons faire appel à un nouveau dépôt. Toujours en étant dans le terminal en mode root:

nano /etc/apt/sources.list

-. et y rajouter tout au fond la ligne suivante:

deb http://www.debian-multimedia.org stable main

– faire Ctrl+X, puis « o » et « enter » pour sauvegarder et sortir de nano.

Bien que votre nouveau dépôt soit dans la liste, vous ne pouvez toujours pas vous y connecter. Pour se faire votre ordinateur doit connaître sa « clé ». Pour se faire, rentrez la commande suivante pour la rappatrier:

gpg –keyserver pgpkeys.mit.edu –recv-keys 1F41B907

– et ensuite pour l’utiliser:

gpg -a –export 1F41B907 | sudo apt-key add –

Aaaaah! On touche bientôt au but! Il ne reste plus qu’à installer le Flash d’Adobe. Pour que votre ordinateur prenne connaissance de tous les paquets désormais disponibles sur debian-multimedia.org, taper tout simplement:

apt-get update

Et là vous serez en mesure d’installer le précieux paquet:

apt-get install flashplugin-mozilla

C’est fini!


Posté le : 20 Nov 2009 par Shymata
Tags: , , ,
Posté dans Astuces, Internet, Logiciels libres |

Get Adobe Flash player