Forum de Tuxsys: (HORS SERVICE) Forum de Tuxsys

Aller au contenu

| Astuces | Insolite | Internet | Logiciels libres | Matériel | News du jour | Non classé | Sécurité | Systèmes d'exploitation | Linux | Mac OSX | Windows |


J’aime (pas) Tuxsys

Depuis quelques temps Facebook a mis en place un nouvelle façon pour ses utilisateurs de notifier qu’ils aiment une page internet, sur n’importe quel site. Si la fonction semble plutôt intéressante, Tuxsys.ch ne prévoit pas de l’implanter, voici les raisons.

Politique de privacité douteuse

Facebook fait surtout parler de lui non pas plus par sa popularité, mais par sa politique plutôt obscure envers les données privées de ses usagers. On ne va pas faire ici un nouvel étalage des tenants et aboutissants de ces déconvenues, mais sachez que le nerf de la guerre pour le site social se base là-dessus. En effet, c’est en récoltant un maximum d’informations sur vous que le site peut revendre des pubs « ultraciblés » sur vos besoins ou vos centres d’intérêt à des annonceurs publicitaires. Là où le bât blesse, c’est que les annonceurs auraient un accès direct à toutes ces informations sans que Facebook en soit l’intermédiaire. Google, par exemple, garde l’entier contrôle sur ce genre de données et les annonceurs n’y ont pas accès. Pire, des rumeurs comme quoi le site social revend ses données se font de plus en plus fortes. Où se trouve donc le curseur du respect de la vie privée, alors? Personne ne peut vraiment le dire aujourd’hui.

L’autre problème est que vous pouvez, a priori, paramétrer ce que vous divulguez ou pas, mais il faut passer un sacré moment à le faire, naviguant dans les méandres des possibilités de confidentialité. Car, on constate qu’il n’est pas aisé pour l’utilsateur moyen de s’y retrouver et d’optimiser ce genre de réglages comme il le désire.

Le bouton « J’aime »

Ce bouton que l’on voit fleurir un peu partout sur internet, est donc plutôt une nouvelle fonction intéressante. Un utilisateur peut rapidement partager une page qu’il a apprécié avec ses amis et un webmestre aura sûrement plus de chances de voir une page de son site mentionnée dans le réseau social. Au final, un site pourrait prétendre à plus d’audience qu’avant, en ayant un nouvel outil pour drainer des internautes.

Ceci étant, le « vice » caché de ce bouton est aussi de pouvoir vous suivre partout sur internet, hors de Facebook. Voilà la véritable force du procédé! Du coup, on peut récolter encore plus d’informations sur vous, sur votre façon de naviguer, etc! Bien que Google le fasse aussi, le géant de l’internet garde et contrôle ces informations, Facebook, les partage ou les revend, voilà la grosse différence!

Non, non et non!

Bien que Tuxsys tienne sa page Facebook et qu’il y place ses publications, il nous semble déplacé de donner ce genre d’infos supplémentaires à une entreprise qui peut va en faire « n’importe quoi » juste pour quelques dollars. Du coup, vous ne verrez pas de bouton « J’aime » sur notre site pour l’instant, à moins que les dirigeants du site changent leur politique de confidentialité du tout au tout et nous en donne les garanties sufissantes.

Vous conviendrez que cet acte n’est qu’une infime poussière jetée dans l’océan du web, mais par cette acte et autre travers de l’article présent, nous tenons surtout à éveiller vos esprits vis-à-vis des informations que vous partagez.

Be Sociable, Share!

Posté le : 09 Juin 2010 par Shymata
Tags: , , , , ,
Posté dans Internet, Sécurité |

3 Commentaires

10 Juin 2010 - 01:06:07

Fabrice a dit:

On parlait justement des dérives du nouveau système « J’aime » (qui permet d’aimer des pages externes à FB) avec Christian hier soir ! Pas forcément du côté de FB qui a apparemment prévu cette fonctionnalité pour les blogs ou journaux online, mais plutôt du côté des utilisateurs qui vont pouvoir l’utiliser pour attirer un maximum d’internaute sur une page bidon. En effet, avec leur nouveau lien (Exemple : http://www.facebook.com/plugins/like.php?href=http://www.les-boutons-j.aime-c.est-vraiment-trop-nul.com) inséré dans une iframe sur un blog, l’activité « J’aime » s’affiche sur le mur de celui qui clique sur le bouton. Et si un de ses amis clique sur l’activité, il n’arrive non plus sur un groupe, une page FB (ou au pire sur le blog), mais sur la page http://www.les-boutons-j.aime-c.est-vraiment-trop-nul.com.
Déjà plusieurs utilisateurs ont flairé le bon filon en remplissant des pages free.fr avec de la publicité… avec 175’000 fans, ça peut rapporter 😉
C’est très étrange que Facebook tolère ce genre de pratiques, surtout quand on voit qu’ils nous mettent en garde dès qu’on quitte leur site… ou pas (cf mon mur).
Quant à la confidentialité des données, c’est certes très compliqué à gérer, mais ça empêche la diffusion des infos à l’extérieur de FB. Après, ce que FB en fait… on ne le saura sans doute jamais !

18 Juin 2010 - 12:06:05

Shymata a dit:

Justement la diffusion des données à l’extérieur de FB est très « limite ». Ils considèrent que leur(s) base(s) de données sont consultables et utilisables par leurs clients. Elle sont mises à leur disposition pratiquement.
Donc oui, ça peut facilement sortir de FB et « relativement » vite se retrouver dans des mains peu scrupuleuses…

Après oui, les dérives autres que privatives du bouton « j’aime » sont vite apparues comme des nom d’activités remplissant tout un écran, ou autres affaires de pub. FB est visiblement trop naïve parfois vis-à-vis de ses utilisateurs et ne les calcule pas. C’est toujours par après que des changements sont opérés et du coup ça « plaît » moins quand on restreint quelque chose…

22 Juin 2010 - 07:06:56

Shymata a dit:

Petite étude de circonstance, plutôt édifiante…

http://www.infos-du-net.com/actualite/17148-marque-facebook.html


Get Adobe Flash player